Fermez les yeux un instant, ouvrez votre âme. N'entendez vous pas les cris? (Forum RPG)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux chasseurs et une seule proie... ( Urien pv Kalen )

Aller en bas 
AuteurMessage
Urien Rakarth

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2011
Age : 21
Localisation : DTC...

MessageSujet: Deux chasseurs et une seule proie... ( Urien pv Kalen )    Dim 10 Avr - 2:14

Quel ennuie !

Cela fait des lunes que je n’ai absolument rien fait. Toutes mes créations sont en préparation ou en incubation. Il faut absolument que je fasse quelque chose. La chasse semble l’idée la plus valable, mais il n’est que 6h du soir. Tant pis ! L’impatience gronde et je ne peut plus lui résister, Je me débarrasse de tous les inconvénients que mon apparence pourrait provoquer en cas d’exposition publique. Tous mes membres supplémentaires rentre doucement est sûrement dans ma chair, sous les yeux ébahis de mon dernier sujet d’expérience, enfin, avec touts la stupéfaction qu’une tête décapité peut exprimer bien entendu . Je m’équipe tout de même du stricte minimum, lame, scalpel, seringue, pince… Enfin on connaît la chanson ! Et sans oublier mon MP4, toujours utile quelque soi les circonstances. C’est une des seule inventions de l’humanité intéressante, surtout celui-la. Capable de servir instrument de torture et d’emprisonner les cris avec une mémoire de 8Go ! Me voila donc près à sortir de mon trou éclairer uniquement par la lueur verte du liquide placentique des incubateurs.

Après une longue marche à travers les égouts, me voila dans la petite ruelle sombre qui me sert de sortie discrète. Rien d’inhabituelle, personne dehors, a part bien entendue le clodo ayant élue domicile ici. Ce n’est pas un problème, depuis que j’ai empoisonné sa vodka, il me sert bien…. Il me reste encore quelques minutes de marche à travers les quartiers malfamés d’Umbra avant d’atteindre un point de chasse intéressant. Mon choix c’est porté ce soir sur une boite miteuse accueillent majoritairement les riders et autre hip-hopeux de bas étages. Il était encore très tôt et l’endroit était désert. Il fallait préparer le terrain. D’une des poches de mon manteau de cuir je sort l’une de mes nouvelles créations. L’envie de la tester me brûlait depuis un moment déjà. C’est fou ce que l’on peut faire avec un œil, et de la magie noire ! Je laisse donc ce cacher cette jolie caméra devant l’entrée et part me cacher moi-même dans les ombres quelque rues plus loin.

Je patiente donc avec les écouteurs dans les oreilles. Mes tympans saigne grâce au volume surélevé de l’appareil et à Béhémoth. Les minutes passe et les chansons s’enchaînent, et je salive à l’idée de la traque a venir. Tandis que Conquer All s’achève dans ses derniers échos de guitares, mon dispositif s’enclenche doucement, les premières proies arrive. Aucun intérêt ! Il n’y a que des gays, des travelots et des crâneurs. Ainsi donc défile les « VIP » dans cet abattoir rythmée. Jusqu'à ce que enfin une victime intéressante se présente enfin. Une jeune femme brune, soignée, rieuse, enfin magnifique ! Ce n’est bien entendu pas sa beauté qui fait d’elle un cobaye idéale, non. C’est plutôt ses dimensions, parfaite pour jauger l’efficacité d’un bon nombre de mes nouveaux poisons. Il faut donc la suivre, elle est ses amies pour les traquer efficacement. Là encore, l’œil intervient, grâce au deux tentacules que j’ai greffé a la place du nerf optique, il se laisse tomber du gond de la porte jusqu'à ses cheveux avec une furtivité incroyable. Il ne me reste a présent plus qu’à attendre qu’elle soit faible pour attaquer…

Après ce qui m’a paru une éternité plus tard, elle et ses amies sortent en titubant, et en s’esclaffant, dans un état d’ivresse que personne n’a vue de puis longtemps. Dans un sens elle devrait me remercier, demain matin, pas de gueule de bois : elles ne passeront pas la nuit. Je les suit donc le plus discrètement possible jusqu'à un endroit convenable pour un meurtre. C’est la qu’on s’amuse, je sort de ma chair mes tentacules en prenant soin de ne pas abîmer mes vêtements et contourne les 5 gibiers le plus rapidement du monde de façon a arriver dans l’allée face à elle. Je range vivement mes membres. La mise en scène est importante !

Me voila devant elles, l’obscurité cachant mon visage, en me tenant courbé comme un zombie. Pas après pas je me rapproche, secoué de spasme. Leurs réactions dans l’ensemble et la même, un étrange mélange de surprise, de peur et d’incompréhension. Parfait. A chaque pas, que je fais, la terreur en elles monte d’un cran. Mon jeu d’acteur est vraiment plaisant. A force de jouer ainsi avec leurs nerfs, la sueur coule à grosses gouttes sur leur front et de petits gémissements se font entendre. Cette saveur m’avait vraiment manqué. Cela fait maintenant cinq seconde que je me tiens a trois pas d’elles, en me secouant de plus en plus violemment, attendant que la peur atteigne sont paroxysme. Ca y est… Sans plus attendre je reprends ma vraie forme dans un hurlement strident. Toutes croisent le regard de mes pupilles violettes en succombant à mon emprise. Toutes sauf deux, la première étant raide morte sur le sol, l’effroi l’ayant achever. La seconde étant ma proie initiale, dont le pouvoir c’est révélé plus puissant que je n’osait l’espérer. Voila une chasse pleine de rebondissement !

Le sang se répandait par terre, s’écoulant du cadavre de ma première victime dont les boyaux repaissait mes petits amis rouges. Les trois qui étaient en mon pouvoir était méconnaissable. J’avait réussit a les transformer en abominations en un temps record. La dernière est encore pétrifiée par la peur. L’envie de faire une partie de cache-cache m’envahie. Lentement, méthodiquement, je brandit ma lame au-dessus de sa tête, jusqu’a ce que seul son instinct la guide.

Elle est partit au hasard des ruelles en espérant me semer. En la voyant détaler comme un lapin, l'hilarité m'envahit, mon rire caverneux emplit la nuit.. En me redressant, j’aperçue une ombre courrir sur le toit. Je ne suis pas le seul chasseur ici bas, voila une information intéressante. Mais ne te fais pas d’illusions : elle est à moi !....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalen Decius
membres codeur, et modo entre autres...
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 25
Localisation : Dans les ombres...

MessageSujet: Re: Deux chasseurs et une seule proie... ( Urien pv Kalen )    Dim 1 Mai - 5:18

Sortant de l’ombre de l’immeuble abandonné et crasseux, je m’accrochai au mur et grimpa sur le toit avec une aisance quelque peu diabolique, utilisant les nombreuses fissures des murs du bâtiment pour me propulser sur son toit en quelque seconde, mon masque de hockey noir plaqué sur mon visage et un simple t-shirt sans manche pour me couvrir dans la fraicheur de cette nuit.. Mais lors d’une chasse, je suis très très loin de me les geler dehors vu la fournaise qui sommeil en moi ! Mon attirail de mort sur moi, je sautais rapidement sur le toit suivant, observant ma proies qui titubais en coutre bas, soutenu par ses amies qui ne semblaient pas dans un meilleur état qu’elle ! Et oui elle à beau être jeune et en bonne santé, l’alcool fait beaucoup trop de ravage sur l’organisme, et il n’est jamais prudent de rentrer bourré, même quand on est accompagné.. Et encore moins quand on vit dans cette magnifique ville qu’est cette citée d’ombre où la nuit est désormais perpétuelle ! Mais hélas, lorsque je m’installai comme un rapace sur une corniche en les guettant, je sentis une autre présence.. Une présence qui n’avait strictement rien à voir avec celle d’un être humain normal.. Une présence bien plus noir et sombre, bien plus dangereuse mais hélas pour moi elle n’émane pas de ma proie qui aurait pu se révéler, comme l’invocateur de la dernier fois qui m’avait donné beaucoup trop de fil à retordre, et à qui je dois d’ailleurs encore certaine cicatrice même si je doute que je retomberais sur le même genre d’affrontement aujourd’hui.. Non cette fois si la présence est externe et pourtant très proche, beaucoup trop proche à mon gout ! Cherchant du regard, observant les ombres et les ruelles, je maudissais ma mère l’obscurité de permettre à un autre que moi de pouvoir bénéficier de ses ombres pour se planquer à mes yeux et me tourmenter de cette manière là, m’empêchant de voir de qui donc pouvait émaner une telle aura… Mais lorsque les filles s’arrêtèrent au beau milieu de leurs lancée, leurs rires d’alcoolique pas assez anonyme à mon gout se stoppèrent, laissant place à un profond silence glacial et oppressant, je me dépêchai de trouver et surtout de comprendre ce qui avait bien pu ce passer, et surtout pourquoi elle semblait maintenant toute gagner par la peur en si peu de temps.. M’avaient telles vu ? Non je ne pense pas, et quand bien même elles m’auraient entre-aperçu dans les ombres furtive des toits, je ne pense pas pouvoir générer autant de peur et de sueur froides en si peu de temps surtout sans faire couler la moindre goute de sang de l’un de leurs corps..

Une chose sortie de l’ombre de la rue, juste en face du groupe, une personne que je ne semblais avoir vu de toute ma vue, mais ce qui me fit tout de suite sourire c’est lorsque je me rendis compte que c’était de cette forme qui semblait faire naitre autant d’effrois dans leurs misérables petits esprits humain et pathétique. La forme se mouvait comme un mec encore plus bourré que ce qu’un alcoolique pourrait imaginer dans ses rêves les plus arrosés, et je ne pu m’empêcher de rire.. Le faisait t’il exprès où alors ce mec leurs fait réellement peur en ayant une démarche de zombie péter à la vodka ? Le problème c’est que sans voir son visage je ne peux rien affirmer sur ce qu’il peut être.. Mais dans tout les cas je suis presque sur que c’est de lui qu’émane l’aura sombre et les envies sanglante que j’ai ressentie tout a l’heure ! Hum.. Deux tueurs qui se rencontrent sur une même cible ? Pourquoi pas, sa peut faire un bon exercice, le premier du genre pour moi-même ! Mais lorsqu’un hurlement strident se fit entendre, la forme changeant d’apparence dans l’ombre de la ruelle, je me penchai sur mon promontoire, mes ongles raclant contre le béton en cherchant à comprendre ce qui pouvais bien ce passé.. 3 des filles semblaient figés, comme tétanisé par la peur tandis que ma cible s’écroula au sol, du sang coulant de son corps tandis que la vie la quittait lentement et que la dernière semblait encore complètement consciente. J’enrageai complètement.. Mais comment avait-il pu ? Ma cible était.. Morte ? C’était bien la première fois que je voyais une de mes cibles mourir sous mes yeux, de la « main » d’un autre et surtout d’une manière aussi merdique ! Mes phalanges blanchissaient sous la pression de mes poings serrés tandis que mon regard restait figé sur le macchabé de ma cible, celle sur qui j’avais placé tout mes espoirs de la nuit pour pouvoir apaiser mes pulsions sanglantes.. Mais merde il va le regretter cette espèce d’enfoiré ! Je me relevai en une fraction de seconde et couru le long du toit tout en observant l’enfoiré qui maintenant courser la dernière survivante.. Surement sa cible ! Il va devoir le payer et même très cher, et quoi de pire que de lui piquer sa cible sous le nez ? Le frustrer comme il vient de le faire avec moi en tuant ma cible comme si elle n’était qu’une simple personne humaine et normale.. Enrageant tout entier, je sauta de mon toit en sortant une couteau cranté que je planta bien profondément dans le dos d’un simple passant dans la rue sombre avant de continuer derrière mes nouvelles cibles.. Le tueur bourré et sa cible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urien Rakarth

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2011
Age : 21
Localisation : DTC...

MessageSujet: Re: Deux chasseurs et une seule proie... ( Urien pv Kalen )    Ven 6 Mai - 12:02

Ca doit être bon. Elle a assez d’’avance pour que la traque devienne intéressante. Cependant l’autre enflure ne doit pas être loin. Il ne doit pas vraiment se douter que ca présence a été plus que découverte. Non seulement le fait de courir sur les toits comme un trisomique n’est pas l’élément le plus furtif, mais en plus croire que le gémissement étouffé d’un corps m’échapperait est une grossière erreur. A vrai dire je t’attends. Chose a laquelle tu ne t’attends pas, cocasse non ?

Me voila partit toute tentacule déployées et tous bras brandit poursuivant ma proie qui n’est qu’en faites maintenant plus qu’un prétexte pour t’humilier puis t’étriper car je sens que toi non plus tu n’es pas tout à fait normal ! Tu auras intérêt a te battre si tu ne veut pas être au première loge d’une autopsie sur sujet vivant. Les ruelles s’enchainent de plus en plus vite et je ne les calcule même plus, guidées uniquement par mon instinct qui au cours des siècles, c’est perfectionné dans l’art de ressentir la peur. Oui, je la ressens, je la hume a des kilomètres tant son intensité est forte. Je pourrais pister cette humaine rien qu’avec les larmes et les gouttelettes de sueurs froides qu’elle laisse derrière elle.

Tout cela va trop vite, et trop lentement a la fois. Je ne peux ni savourez le cocktail de frayeur brut qui m’est livré ni patientez sagement pour le carnage à venir. C’est honnêtement très frustrant, et tu te rendras compte que je n’aime pas être frustré. Enfin, plus je me rapproche de cette victime dérisoire plus je doute de ton existence. Je peut désormais sentir sa chaleur, plus que quelque mètre et…
Tu ne m’as vraiment pas déçu, je m’attendais a peine a ce que tu saute de trou surélevé en stoppant ma course. Malheureusement, j’ai bien dit à peine… Voila pourquoi cette petite masse de chaire mord la poussière à mes pieds. Tu n’es qu’un être pathétique, une larve, un déchet de la nature, une pustule anale de nonne en décomposition ! D’un seul, d’un seul ! J’ai réussi a t’affaler par terre. En fait je retire totalement mais parole de tout à l’heure, je m’attendait vraiment a plus de… Challenge.

Qu’elle ironie ! Me voyant brandir une de mes nombreuses lames, cette petite garce pousse un grand cri de désespoir en voyant son « sauveur » se faire achever . Car c’est bien comme ca qu’elle la comprit. Ca y est, ca commence. Mes tentacules se lèvent, lentement, pour me surélevé un peu dans les airs. Ma lame me brule les mains, un tour, deux tours au-dessus de ma tête, et la voila parfaitement perpendiculaire au sol. Et la voila descendant hâtivement vers ta chair, je ferme les yeux pour mieux entendre le glissement feutré de la chair s’écartant furtivement de ma lame, attendant simplement le fracas de l’acier et des os.

Le seul fracas qu’il m’a était permis d’entendre fut le fracas de mon sabre toxique sur le sol pavé. Dans un mélange de rage et de confusion je traque du regard la victime échappée. Ah, finalement ce ne sera pas si facile d’avoir ta tête en trophée ! Tant mieux. Dans ce laps de temps où j’étais inattentif, tu as réussi à t’accrocher a une fenêtre du second étage, tenant ma proie par les cheveux et la faisant pendouiller au dessus de l’allée encore vivante et gémissante, savourant l’idée de me la voler. Mais, n’est ce pas de l’étonnement que je ressens en toi ? Tu te demande surement pourquoi elle c’est tout à coup alléger n’est ce pas ? Un petit cocktail de ma composition, ce petit poison permet une mort rapide et une décomposition accélérée de tous corps en contact avec l’air libre. C’est pourquoi ta Juliette c’est vu délester de son tronc et de tous ce qui va avec, ne te laissant entre les mains que son jolie visage de zombie prématurée. Amusent non ?
Maintenant que ce petit différent est réglé, nous pouvons commencer ton exécution, non ?

J'adore ce job !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux chasseurs et une seule proie... ( Urien pv Kalen )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux chasseurs et une seule proie... ( Urien pv Kalen )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux chasseurs, une proie
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» Deux assassins pour une seule cible [PV: Larme Pourpre/Haven Do'orst]
» Les deux chasseurs [PV Deathstroke]
» Deux royaumes pour une seule décision

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do you not hear the screams?(FoRPG) :: Lieux :: Zone d’ombre :: Quartiers Sombres-
Sauter vers: